Réseaux et voiries à la maternelle de Pompignac(33)

27 septembre 2012

La nouvelle école sera dotée de cinq classes, d’un restaurant scolaire et d’un parking

 Juillet, bien que maussade pour les vacanciers, a relativement été clément pour le secteur du bâtiment, où s’affairent actuellement deux chantiers en voie d’achèvement : le très attendu vestiaire du football et celui de la Maison du bourg, qui hébergera deux cabinets médicaux et un T2 en locatif.

Mais il est un très lourd chantier que le maire Denis Lopez ne quitte pas des yeux, celui de la nouvelle école maternelle qui sera dotée de cinq classes (avec possibilité d’en créer une sixième), du nouveau restaurant scolaire et d’un parking qui reposera sur une chaussée « réservoir », pour réguler l’évacuation des eaux pluviales.

Les engins s’activent

« Le planning des travaux est respecté, tout se passe comme prévu », constatent avec satisfaction les élus en charge de ce dossier. Les premiers coups de pelleteuses ont été pratiqués le 16 juillet par l’entreprise Atlantic Route. Dans un premier temps, il convenait de procéder à un décapage de la terre végétale sur 50 centimètres, soit 1 500 mètres cubes entreposés à proximité. Il a fallu ensuite pratiquer, vu le double dévers du terrain, un décaissement de 5 mètres de profondeur en partie haute et un remblaiement en partie basse, soit 9 000 mètres cubes de terre remués, dont 6 500 à évacuer. Les sols remblayés sont mis à niveau, compactés et traités à la chaux et au ciment, afin d’assurer une bonne stabilité.

En rotation, grâce à un accès aménagé, des dumpers, quatre camions bennes, une pelleteuse, une niveleuse, des rouleaux vibrants, des plaques de compactage et divers autres gros engins ont, en une bonne semaine, donné allure à l’impressionnant terrassement réparti sur un terrain de 1,4 ha. Les voiries et réseaux divers seront mis en place avant la pause aoûtienne.

Dès septembre, à la reprise des travaux, le chantier attaquera les fondations profondes, 140 pieux enfoncés à une douzaine de mètres, destinés à l’assise des bâtiments. Viendra ensuite le gros œuvre. Parallèlement, le dossier de la nouvelle voie du centre-bourg suit son cours : cette voie desservira l’école et de futurs commerces tout en délestant l’actuelle traversée du vieux bourg, étroite et plus que dangereuse.

Publié le 03/08/2012 – Journal Sud Ouest Par Francis Gérard

Atlantic Route est une filiale du groupe Cassous, leader régional indépendant dans les métiers du bâtiment et des travaux publics. Depuis plus de 50 ans, le groupe et les sociétés qui le composent créent des solutions de qualité, innovantes qui savent satisfaire les besoins et les attentes des acteurs locaux et régionaux des secteurs publics et privés.